Monsieur le président, mes chers collègues,

Lors du premier confinement, la métropole, par souci d’aider ses commerçants et son tissu économique, avait budgété une enveloppe financière en complément des aides de l’État, alors que beaucoup n’étaient pas éligibles.

Voici qu’un deuxième confinement voit le jour et oblige la plupart des commerces à fermer car ils sont étiquetés de non essentiels…et malheureusement Beaucoup de restaurants n’arriveront pas à gérer le click and collect par méconnaissance. Une nouvelle fois, sans chiffre d’affaires, ayant puisé toute la trésorerie, très affaiblie, la situation est désastreuse…

La politique de la métropole après concertation avec certains acteurs économiques dont on ne connaît pas la configuration a préféré basculer le reste de la première enveloppe au seul bénéficiaire voulant enjoliver, agrandir, rénover leur établissement. Dans ma commune pour exemple, après avoir discuté, soutenu psychologiquement, et gérer le désespoir et la colère de nos commerçants. Aucun d’entre eux, ne sachant pas de quoi sera fait demain, ne prendra le risque d’investir même si le besoin se fait ressentir, un prêt, voire un deuxième, le premier étant PGE, pour faire la moindre rénovation.

Les aides du gouvernement en attendant qu’elles soient effectives, le temps de tout mettre en place, n’empêchent pas que les charges et loyers continuent à être prélevés. Pour les aides du mois octobre, les demandes ne seront possibles qu’à partir du 20 novembre et versées en décembre.

Je demande solennellement à la métropole de bien vouloir accepter la demande d’accorder pour les communes de la métropole en grande difficulté, une enveloppe d’aide pour la survie de nos commerces, pour information l’enveloppe pour notre commune s’élèverait à un montant de 300.000 euros, en attendant que l’état prenne le relais, notre rôle est d’apporter un peu d’oxygène à une catégorie socio professionnelle asphyxiée par cette terrible pandémie.

Au nom de notre groupe et de tous les commerçants en difficultés, nous vous remercions par avance et espérons vivement une réponse positive de votre part.