Communiqué de presse

Qu’ils se mettent au travail

Réaction du groupe MTPS à l’article paru dans le Dauphiné Libéré du 13 janvier «Métropole : faut-il interdire les véhicules polluants dés 2021 ?»

Nous sommes consternés par la nouvelle polémique entre Eric Piolle et Christophe Ferrari au sujet de la lutte contre les pollutions. Quand leur guéguerre stérile et puérile va t-elle finir ?
Un jour ils signent ensemble le printemps isérois et le lendemain ils s’échangent des noms d’oiseaux. A la métropole les ordres du jour sont désespérément plats. Les délais d’envoi des documents aux élus ne sont pas respectés : nous n’avons toujours pas le rapport sur le développement durable qui aurait pourtant dû être envoyé vendredi 8 janvier. Pour toute mesure on nous propose une convention citoyenne alors qu’elle s’est déjà réunie sur le plan national. Clémenceau disait « Quand je veux enterrer un problème je crée une commission ». Au syndicat des mobilités, le SMMAG, les élus écologistes n’ont toujours pas confirmé leur participation à l’exécutif. Ils préfèrent faire des déclarations en séance pour, des mots mêmes du président Ferrari, faire le buzz.
Pourtant les questions posées sont bien réelles. La lutte contre les pollutions doit être une priorité. Elle mérite autre chose qu’un échange de lettres entre membres d’une soi -disant même majorité.